Que faire lorsque vous êtes blessé par d’autres chrétiens

Frank Viola _ Que faire lorsque vous êtes blessé par d’autres chrétiens

Quand Marthe s’est plaint à Jésus au sujet de Marie lors de sa première visite à Béthanie, Marie aurait pu choisir d’être offensée par sa sœur. Mais rien n’indique qu’elle se soit sentie offensée. Elle pouvait également prendre ombrage lorsque Judas et les disciples ont protesté contre son acte d’adoration extravagant. Mais encore une fois, rien n’indique qu’elle l’ait fait.

Ne faites pas l’erreur de sous-estimer la douleur qui a été infligée à Marie dans les deux situations. Voilà une femme qui aimait son Seigneur de tout son cœur, et elle a été injustement critiquée pour cela. Non par ses ennemis, mais une fois par sa sœur et une autre fois par certains des propres disciples du Seigneur.

Cela me rappelle le vieil adage, « On est toujours puni pour une bonne action. »

Les mots de Elbert Hubbard me viennent à l’esprit: « Pour éviter les critiques, ne faites rien, ne dites rien, et ne soyez rien. »

Dans les deux cas, Marie n’a jamais ouvert la bouche pour se défendre ou pour défendre ses actions. En silence, elle a confié l’affaire à son Seigneur. Et dans les deux cas, Jésus a pris sa défense.

Remarque: il y aura toujours des chrétiens qui vont miner et dénigrer vos bonnes actions.

T. Austin-Sparks a écrit: « Si vous vous énervez, vous offensez, partez pour bouder, et chérissez votre grief, vous mourrez. »

Avec cela à l’esprit, voici huit choses que j’ai apprises au sujet de l’offense causée par d’autres:

(1) Les chrétiens vont vous blesser 

À cause de la chute, cela va arriver. Parfois, une personne agissant avec une intention malveillante, désirera vous nuire parce qu’elle ne vous aime pas ou qu’elle a choisi de se sentir offensée par vous. D’autres fois, d’aucuns vont vous blesser sans même s’en rendre compte.

Je suis sûr que lorsque les autres disciples ont fait chorus avec la plainte de Judas, ils ne cherchaient pas à blesser Marie. C’était tout simplement le résultat d’un jugement charnel.

(2) Quand les autres vous blesseront, votre maturité spirituelle se révélera

Vous découvrirez combien est réelle votre relation avec Jésus-Christ quand vous serez blessé. Vous pouvez être le plus grand orateur, le plus grand adorateur, ou le plus grand évangéliste, mais quand vous serez blessé, ce que vous ferez à ce moment-là et par la suite révélera la réalité de votre relation avec JéRésultat de recherche d'images pour "pardon offense"sus.

Les gens ont l’une ou l’autre réactions quand ils sont blessés: ils font avec devant le Seigneur, ou ils détruisent les autres.

Marie a tout laissé dans les mains du Christ.

(3) Dieu a l’intention d’utiliser les mauvais traitements pour notre bien

Rappelez-vous les mauvais traitements que Joseph a endurés aux mains de ses propres frères. Joseph s’en remit à Dieu, disant: « Vous aviez médité de me faire du mal: Dieu l’a changé en bien. »

Vous rappelez-vous le roi David quand Abischaï le maudit? David fit le choix de ne pas tuer son détracteur, mais au lieu de cela il vit dans la persécution la main souveraine de Dieu.

Pour paraphraser Romains 8:28, tout ce qui arrive dans nos vies, en bien ou en mal, est d’abord passé par les mains d’un Dieu souverain, aimant, avant de nous atteindre. Et Il l’utilise pour notre bien.

Une fois que vous faites la paix avec la souveraineté de Dieu et Sa capacité à emprunter les chemins détournés, vous serez en paix avec ceux qui vous maltraitent.Bien que Dieu ne soit pas l’auteur de la confusion ou du mal, Il cherche à utiliser toutes les choses pour notre transformation.

Quand Jésus a défendu Marie, Il a transformé son acte en un exemple immortel de ce qu’implique le culte véritable. Son exemple a été tel que nous en parlons toujours deux mille ans plus tard.

(4) Les chrétiens se sentent souvent offensés en lisant entre les lignes

Cela se produit généralement quand une personne est hypersensible. D’après mon expérience, cela constitue la plupart des cas où un chrétien s’est senti offensé par un autre croyant.Résultat de recherche d'images pour "pardon offense"

En tant que groupe, les chrétiens sont les gens les plus facilement offensés au monde alors que nous devrions l’être le moins. Bien que Marie ait ét

é maltraitée deux fois, elle ne s’est pas formalisée.

(5) Les chrétiens se sentent souvent offensés par une personne quand ils croient aux fausses accusations portées contre eux

Les chrétiens sages et avisés qui vont faire un tour ignorent les ragots qui mettent les autres croyants sous un mauvais jour. En fait, aux yeux du croyant sage et avisé, toute déclaration qui a un ton diffamatoire est discréditée d’entrée de jeu.

Quand les croyants sages et avisés ont maille à partir avec quelqu’un, ils vont directement vers la personne en privé comme Jésus nous a appris à le faire, poser des questions plutôt que de faire des allégations.

Certains chrétiens, cependant, ne pensent jamais à le faire. Au lieu de cela, ils avalent facilement des allégations diffamatoires sur une sœur ou un frère en Christ, sans jamais aller vers cette personne d’abord.

La question « Comment voudrais-je être traité si quelqu’un disait ces choses sur moi? » semble ne jamais leur venir à l’esprit. La vie de Jésus-Christ nous conduit toujours à nous poser cette question. La chair nous conduit toujours dans le sens opposé.

Rappelez-vous, Satan est le calomniateur (c’est ce que « diable » signifie), et il utilise les ragots pour détruire les relations. Voilà pourquoi la Bible dit que croire les potins sépare des amis proches et que l’une des sept choses que le Seigneur déteste c’est « semer des graines de discorde entre les frères. »

(6) Ce que vous faites d’une blessure c’est votre choix 

Vous pouvez choisir d’être offensé et faire de votre blessure un ami, la nourrir, la sortir pour des promenades quotidiennes, la câliner, et la protéger jusqu’à ce que vous et d’autres soyez détruits. Une racine d’amertume, si on la laisse vivre, salira beaucoup de gens et se révélera destructrice pour votre propre esprit.

Vous pouvez également choisir d’être offensé et riposter activement ou passivement.

Ou vous pouvez choisir de vivre par Christ et apporter votre blessure à Dieu. Parfois, le Seigneur vous conduira à aller vers la personne et lui parler d’une manière gracieuse, recherchant la réconciliation.

D’autres fois, il vous conduira à vous abstenir, à tout déposer à la croix, à laisser aller, et à continuer. « La sagesse d’un homme lui donne la patience; c’est à sa gloire d’oublier les offenses « .

Parfois, Il va vous montrer que vous avez complètement mal interprété les actions d’un autre.

En cas d’abus répétés, ce dont il n’est pas question dans ce billet, obtenir que d’autres personnes soient impliquées est souvent judicieux et nécessaire.

Pardonner à quelqu’un ne signifie pas que vous devriez permettre à cette personne de commettre un crime ou de continuer à ravager la vie des autres.

(7) Être offensé par un enfant de Dieu c’est être offensé par Dieu

Quand Jésus commença à prêcher dans son village de Nazareth, Il offensa Ses voisins. Ils achoppèrent sur Lui et rejetèrent qui Il était vraiment.

Lorsque vous choisissez de vous offusquer d’un autre chrétien, vous rejetez qui il est en Christ. Ainsi, cela affecte votre relation avec Jésus, que vous en ayez conscience ou non. Pourquoi?

Parce que Christ et Son corps sont reliés, de sorte que « toutes les fois que vous avez fait ces choses à l’un de ces plus petits de mes frères, c’est à moi que vous les avez faites. »

Encore une fois, je ne fais pas équivaloir ‘être offensé’ avec ‘être blessé’.

(8) Vous pouvez vivre libre de toute offense

Cela ne signifie pas que vous ne serez jamais blessé. Cela ne signifie pas non plus que vous ne serez jamais en colère. Jésus s’est mis en colère. Vous rappelez-vous son  accès de colère au temple? Paul dit: « Si vous vous mettez en colère, ne péchez point; que le soleil ne se couche pas sur votre colère.

La colère est une émotion humaine normale quand quelqu’un vous maltraite ou maltraite quelqu’un que vous aimez. Mais ce que vous faites avec votre colère détermine si oui ou non c’est un péché.

En outre, nous devrions toujours être « prompt à écouter, lent à parler, lent à nous mettre en colère. » Le Seigneur nous a appelés à être le grand canal d’une vie sans offense. Et Il nous a donné à la fois la puissance et la volonté de faire selon son bon plaisir dans ce
domaine.

Extrait de God’s Favorite Place on Earth (L’endroit préféré de Dieu sur terre)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s