Pourquoi certains prédicateurs ont un ego surdimensionné. Et comment y répondre.

Ceci est un diagnostic lucide d’un ancien praticien de la fonction pastorale. Une lucidité qui n’empêche pas la présence de solides œillères, celles qui empêchent de porter ses regards vers le pourquoi du comment et le comment du pourquoi des dérives nombreuses et paralysantes pour l’église. Sans aller jusqu’à poser clairement l’inanité d’une telle parole sage et pondérée, comment ne pas être tenté de revenir à ce qu’a voulu le Père pour l’Assemblée, l’Épouse de Son Fils, notre Seigneur Yeshua, par la voix des apôtres? Comment poser le diagnostic de la folie des grandeurs et du délire du leadership qui affecte l’église tout en n’indiquant pas que le fondement est vicié par l’érection du pastorat en pilier de la vie en assemblée?

A hauteur de l’église qui puise ses prestiges dans les valeurs terrestres, ce diagnostic est perspicace. Sauf que le standard biblique en matière de gestion des relations entre frères en assemblées est d’En-Haut, céleste.

ntjufen

Pourquoi certains prédicateurs ont un ego surdimensionné. Et comment y répondre.

Par Joe McKeever

Un ami pasteur qui exerce dans une grande église a rassemblé une demi-douzaine de prédicateurs qui œuvrent dans certaines des plus grandes églises protestantes dans sa ville. Il avait un fardeau pour l’unité au sein de la communauté chrétienne et ressentait qu’il serait bon de commencer avec ces bergers qui avaient l’attention de tous.

Il commença en disant: « Je vais vous demander de laisser votre ego à la porte. » Il s’arrêta un instant, puis il ajouta: « Et il y a d’énormes et  puissants egos dans cette salle! »

Ils  rirent, personne ne fut offensé, et ils s’affairèrent tous ensemble.

Maintenant, avant que quelqu’un ne réagisse à cela, nous devons dire que tout ego n’est pas mauvais.

Si par « ego », nous entendons un sens profond de qui vous êtes, c’est bien. Si par « ego », nous entendons la confiance en soi et l’appel de Dieu sur votre vie, pas de problème.

C’est clairement ce à quoi Jerry Clower faisait allusion quand il dit à un groupe de prédicateurs: « Si vous, vous n’avez pas un ego, tachez d’en obtenir un, parce que vous allez en avoir besoin! »

Quiconque va timidement sur la pointe des pieds vers la chaire pour prudemment délivrer une portion douce d’un Évangile édulcoré avec l’espoir que quelqu’un pourrait être béni mais que personne ne sera offensé n’obtiendra guère une quelconque audience du peuple du Seigneur ou la puissance du Ciel.

Franchement, le Seigneur ne veut pas cela. Et personne ne le préconise ici.

Ce que nous disons ici, c’est que vous et moi qui sommes des prédicateurs aurons beaucoup plus de mal à sortir de nos egos surdimensionnés que nous n’en aurons jamais avec notre timidité et un sentiment d’infériorité.

Comment les egos hypertrophiés viennent aux prédicateurs …

1) Ils sont la « cheville ouvrière » de la congrégation. L’église s’en remet à eux pour le leadership.

2) Ils fournissent « le message de Dieu. » Humainement parlant, juste se tenir debout devant la foule, tout le monde ayant le regard braqué sur vous, vous accordant toute leur attention pendant une demi-heure deux fois par semaine, année après année, peut être assez grisant. Ajoutez à ce mélange que dans la plupart des cas, les gens attribuent un aspect divin à votre sermon- « vous nous apportez la Parole du Seigneur » -et vous feriez mieux de garder les pieds sur terre.

3) Dans de nombreux cas, la parole du pasteur fait la loi autour de l’église, et personne n’ose la contredire.

4) Il a le plus gros salaire entre tous les employés de l’église.

5) La congrégation le perçoit comme le patron de tous les autres employés.

6) Il a tendance à recevoir plus de cadeaux que tout autre employé de l’église.

7) Souvent, son image est télédiffusée en direct dans toute la région et ceux de l’extérieur savent qui il est, et lui accordent même le statut de célébrité.

8) Souvent, sa voix est diffusée à la radio au loin, et ses opinions/idées/convictions deviennent bien connues. On lui accorde confiance et respect et on l’écoute.

9) Si son église réussit, le ministre du culte est reconnu par la dénomination et il reçoit des honneurs.

10) S’il accède à une certaine notoriété, il reçoit des invitations à voyager dans d’autres villes- ou même d’autres pays- pour s’exprimer, où il est traité comme une rock star.

À vrai dire, il faut être une personne forte pour résister à la ruée enivrante de cadeaux et de récompenses, d’honneurs et de succès, et rester humble.

Les dangers d’un ego surdimensionné chez les prédicateurs …

1) Vous commencez à sentir que vous êtes un outil spécial.

2) Vous commencez à penser l’église tourne autour de vous.

3) Vous commencez à attendre un traitement spécial de tout le monde.

4) Vous commencez à croire que les règles ne s’appliquent pas à vous, parce que vous êtes dans une classe à part.

5) Vous ne voulez plus vous astreindre aux tâches banales que les autres prédicateurs font; vous êtes (huummm) au-delà.

6) Vous restez loin de la conférence des pasteurs locaux, car la plupart de ces ministres servent de petites églises et un grand Manitou comme vous a si peu en commun avec eux.

7) Vous commencez à dépenser de l’argent (huummm, encore une fois!) pour « sauvegarder les apparences » car « les gens attendent de nous que nous vivions d’une certaine manière. » Aussi, parce que « nous avons travaillé dur et nous méritons cela. »

8) Vous regardez de haut les gens que vous considérez comme moins que vous, les « petites gens ».

9) Et Dieu arrête de vous utiliser. « Dieu résiste aux orgueilleux, mais Il fait grâce aux humbles ». (1 Pierre 5: 5).

10) Votre femme et vos enfants font de deux choses l’une, les deux étant mauvaises: soit ils se joignent à vous dans ce style de vie matérialiste, impie, et vous vous retrouvez à élever des gosses égocentriques, soit ils n’aiment pas l’hypocrisie flagrante qu’ils voient en vous et commencent à résister à tout ce qui est église, ce qui signifie que vous cultivez des païens.

La solution pour un ego surdimensionné…

1) La meilleure attitude est de vous humilier. L’Écriture nous dit de le faire (voir 1Pierre 5: 6). J’ai entendu des gens prier, « O Seigneur, humilie-moi. » C’est pas une bonne chose à demander dans la prière, mon ami. Quand le Tout-Puissant vous humilie, Il le fait à main forte, et parfois le patient ne survit pas à l’expérience. Regardez ce qu’Il fit pour le puissant Nabuchodonosor dans le livre de Daniel. Mieux vaut vous humilier par vous-même.

2) La deuxième meilleure attitude pour les personnes de l’entourage du pasteur c’est de lui dire la vérité et ne pas entrer dans son jeu, ne pas lui passer son délire de grandeur. Il faudra plusieurs personnes travaillant en équipe pour réaliser cela. Si l’épouse essaie d’atteindre le mari égoïste seule, il va lui résister, puis lui en vouloir. De même, si un meilleur ami fait la tentative. Mais quand trois ou quatre amis de confiance de concert avec l’épouse et peut-être un autre membre adulte de la famille font irruption dans son programme un jour avec une interruption majeure, ils peuvent le réveiller.

3) La troisième meilleure attitude est que le conseil officiel de l’église -anciens, diacres, personnel,quiconque- aille en tant que groupe, ou que trois de leurs leaders y aillent, et se montrent intraitables avec lui. La raison pour laquelle cette troisième attitude est la meilleure est qu’elle est plus perturbatrice et pourrait finir par causer autant de problèmes qu’elle cherche à résoudre.

Que signifie « se montrer intraitables »?

-Le Pasteur égoïste qui est maintenant en train de réorganiser son ministère et sa routine quotidienne en conformité avec les exigences de sa nouvelle identité surdimensionnée doit être rappelé à la réalité.

-Il faut qu’il lui soit rappelé, non pas par un porte-parole de groupe, mais individuellement par chaque personne le sollicitant, quel snob insupportable il est en train de devenir et que cela ne peut pas continuer.

-On doit avoir des exemples précis de son comportement.

-On doit avoir une ou deux recommandations spécifiques. Dans le cas de la troisième attitude -le conseil officiel- on peut avoir besoin de l’informer que son maintien dans l’emploi à l’église est en danger. Cela devrait attirer son attention.

« [Que] rien [ne se fasse] par esprit de parti, ou par vaine gloire; mais que, dans l’humilité, l’un estime l’autre supérieur à lui-même » (Philippiens 2:3).

« Car, par la grâce qui m’a été donnée, je dis à chacun de ceux qui sont parmi vous de ne pas avoir une haute pensée [de lui-même], au-dessus de celle qu’il convient d’avoir, mais de penser de manière à avoir de saines pensées, selon la mesure de foi que Dieu a départie à chacun. » (Romains 12:3)


Joe McKeever  est un ancien directeur des missions pour la New Orleans Baptist Association. Avant cela M. McKeever a été pasteur des églises en Alabama, dans le Mississippi, en Louisiane et en Caroline du Nord.

Publicités

4 réflexions au sujet de « Pourquoi certains prédicateurs ont un ego surdimensionné. Et comment y répondre. »

  1. Le pouvoir corrompt par lui-même. Parler de façon ex-cathédra est une invention post-apostolique. Les premiers chrétiens étaient confrontés aux remises en questions des foules, aux moqueries, aux ‘confrontations’ avec le Sanhédrin, etc, etc, etc. Ils n’avaient en quelque sorte par la possibilité de s’enorgueillir.
    Même Jésus, tout en étant parfois adulé par les foules, était sans cesse pris à partis par les pharisiens et autres érudits.

    Dans l’histoire récente, plusieurs exemples de pasteurs restés humbles démontrent qu’ils avaient souvent de nombreux détracteurs, qu’ils étaient méprisés par d’autres, etc. Je pense en particulier au couple Booth, fondateur de l’œuvre de l’armée du Salut, qui d’un côté servaient ‘les non-chrétiens’, avec toutes les difficultés que cela implique, et de l’autre ont reçus de nombreuses critiques de la part des ‘églises établies’, et ceci pendant des années. Lorsqu’ils se rendaient dans les bistrots, il y était rarement bien accueilli. En fait, la famille Booth n’exerçait pas ‘la fonction de pasteur’ telle que généralement pratiquée, fonction qui semble corrompre en elle-même, le plus humble des pasteurs, non ?

    Aimé par 1 personne

    • Le pastorat n’est qu’un recyclage peu honnête de la prêtrise catholique, une copie pâlotte et éhontée du rabbinat talmudique. Je ne vois pas d’argument pour dédouaner cette institution de la religion. Or la Révélation, la Bonne nouvelle de Yeshua est la négation de la religion.
      Question: est-ce parce que l’église n’arrive plus à assumer la métaphore familiale qui hante les écrits des apôtres, exemplifiant la parole de Christ (Marc 3:35) qu’elle demeure bille en tête dans cette subversion du christianisme? Où est la famille dans l’église? That’s the question.

      J'aime

  2. Le pouvoir corrompt par lui-même. Parler de façon ex-cathédra est une invention post-apostolique. Les premiers chrétiens étaient confrontés aux remises en questions des foules, aux moqueries, aux ‘confrontations’ avec le Sanhédrin, etc, etc, etc. Ils n’avaient en quelque sorte par la possibilité de s’enorgueillir.
    Même Jésus, tout en étant parfois adulé par les foules, était sans cesse pris à partis par les pharisiens et autres érudits.

    Dans l’histoire récente, plusieurs exemples de pasteurs restés humbles démontrent qu’ils avaient souvent de nombreux détracteurs, qu’ils étaient méprisés par d’autres, etc. Je pense en particulier au couple Booth, fondateur de l’œuvre de l’armée du Salut, qui d’un côté servait ‘les non-chrétiens’, avec toutes les difficultés que cela implique, et de l’autre a reçu de nombreuses critiques de la part des ‘églises établies’, et ceci pendant des années. Lorsqu’il se rendait dans les bistrots, il y était rarement bien accueilli. En fait, la famille Booth n’exerçait pas ‘la fonction de pasteur’ telle que généralement pratiquée, fonction qui semble corrompre en elle-même le plus humble des pasteurs, non ?

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s