Le Lion et l’Agneau

18january
18 janvier

Le Lion et l’Agneau

« Voici, le Lion, qui est de la tribu de Juda, le Rejeton de David, a vaincu pour ouvrir le livre et en délier les sept sceaux. » Apocalypse 5:5

Quand Jean reçut une révélation de Christ sur l’île de Patmos, il décrivit les pieds de Jésus comme « de l’airain brillant qui aurait été embrasé dans une fournaise. » L’airain est un symbole de jugement, et la fournaise un symbole de colère, de purification, et de raffinement. Cette dimension du Seigneur Jésus était quelque chose de tout à fait nouveau pour Jean.
Parce que Jésus ne vint pas pour juger le monde tout de suite, mais pour le sauver, nous avons tendance à penser à Jésus seulement en termes d' »Agneau » – doux, silencieux, patient, et tendant l’autre joue. Il est certainement tout cela. Pourtant, nous avons ici un aperçu de Jésus comme « Lion ». Il a dit qu’Il était bien un Roi, mais que Son royaume n’était pas de ce monde. Jusqu’à présent, l’aspect royal de Christ et la gloire majestueuse de Son Royaume étaient restés cachés.

Source: The Irresistible Kingdom [Le Royaume irrésistible] par Chip Brogden

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s