Apprenant toujours, ne connaissant jamais

image

24 avril

Apprenant toujours, ne connaissant jamais

« Apprenant toujours et ne pouvant jamais arriver à la connaissance de la vérité. » 2 Timothée 3:7

Si dans notre quête pour la croissance spirituelle, notre marotte est seulement d’apprendre quelques faits sur la Bible, de glaner des bribes de renseignements sur tel prédicateur et tel enseignant, de farcir nos cerveaux de faits et de garnir nos bibliothèques avec plus de livres et de magazines, nous courons le risque de nous leurrer en pensant que nous connaissons et comprenons Dieu – quand il se pourrait que nous apprenions toujours des « vérités » sans connaître la Vérité.

Avez-vous rencontré quelqu’un de ce genre? Qui semble avoir toutes les bonnes réponses, mais qui a le mauvais esprit. Qui s’accroche avec ténacité à ses opinions de l’instant et ne peut pas être convaincu du contraire. Ses connaissances ne l’ont pas changé, sauf pour le rendre pire: pour l’instant il est enflé de vanité de son propre esprit (1 Corinthiens 8:1,2). La croissance spirituelle véritable est caractérisée par la grâce (pas les œuvres) et un accroissement de la connaissance de Jésus-Christ (2 Pierre 3:18). Et, nous maintenons que cette connaissance de Jésus-Christ ne peut pas être obtenue par l’étude, mais elle n’est accordée que par révélation.

Source : Lord of All [Seigneur de Tout] par Chip Brogden

Publicités

2 réflexions au sujet de « Apprenant toujours, ne connaissant jamais »

  1. Même ce qui semble légitime, l’affinage par l’étude de la connaissance des Écritures dans les langues originales s’avère être, de toute évidence, une poursuite du vent supplémentaire, et qui gonfle l’ego. Seule la connaissance ontologique, vivifiante, au-delà de toute connaissance liée à l’intellect, et même d’un ordre différent, régénère et prépare, de gloire en gloire, au jour prodigieux où les voiles tomberont, et où Christ se révèlera dans Sa Splendeur. J’avoue envier beaucoup de petites gens dont la connaissance du Seigneur Jésus est manifeste de par la lumière que l’intimité avec Lui fait briller à travers eux.

    Aimé par 1 personne

    • Le maître mot: pratiquer le su, car dans Sa bonté le Très Haut ne tient pas compte des temps d’ignorance (Actes 17:30). Et en toutes circonstances, chercher dans notre faire, dans notre penser, dans notre attitude, la preuve de Galates 5:22-23. Car le fruit témoigne de la qualité de l’arbre. Tout le reste n’est que posture, sachant que nous sommes à nu et à découvert devant celui à qui nous rendrons compte (Héb. 4:13)…

      Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s