Frank_Viola Un moment à la Nicodème

Frank_Viola_ Un moment à la Nicodème

Il y a quelques années, j’ai été invité à échanger avec un groupe de pasteurs, d’enseignants et de dirigeants d’église pour une retraite de deux jours.

Le dernier jour de la retraite, on m’a demandé de donner un aperçu de ce qu’est une communauté centrée sur Christ d’après ma propre expérience.

J’ai raconté l’histoire d’une communauté de ce type. Cet ensemble de croyants n’avaient pas de clergé ou de pasteur, mais ils découvraient Jésus-Christ en profondeur et apprenaient à s’aimer les uns les autres contre vents et marées.

Ils apprenaient également à avoir des réunions d’église à l’instar de celles du Nouveau Testament, où les membres participaient, partageant les richesses de Christ à travers leurs divers dons. . . le tout sans un pasteur, un modérateur, ou un administrateur présent.

Leurs rassemblements et leur vie communautaire était sous la direction de Jésus-Christ.

Un de mes commentaires de clôture, c’est que ce groupe de croyants avait découvert que Christ était assez vivant pour diriger sa propre église, non point en pure rhétorique, mais de façon concrète.

Ils avaient certainement leur lot de problèmes et de questions – comme ce fut le cas avec chaque église au premier siècle. Mais ils découvraient également comment trouver le Seigneur au milieu d’eux.

Quand j’eus fini, il y eut deux sortes de réactions dans la salle.

L’une était l’étonnement. Certains des dirigeants n’avaient jamais vu ou entendu quelque chose comme ce que j’avais décrit. Alors ils me bombardèrent de questions en aparté après.

J’étais très impressionné par ces personnes-là en particulier.

L’autre groupe ne comprenait même pas mon propos. Cela ne leur parlait pas, alors ils écoutèrent poliment, puis passèrent à autre chose, ne posant aucune question.

Un des messieurs dans la salle était à la fois un professeur et un pasteur. Après m’avoir entendu répéter histoire après histoire les choses extraordinaires qui peuvent  se produire (et se produisent) quand un groupe de chrétiens découvrent comment vivre ensemble par la vie du Christ qui vit au-dedans de nous, il  partagea son opinion avec le groupe.

En effet, dit-il: « ce que vous venez de décrire est une réalité sociologique appelée la dynamique de la forme du groupe. »

Il y en eut qui furent bouches bées à travers la pièce.

C’était saisissant.

Cet homme venait d’entendre le témoignage vivant de Jésus-Christ à travers Son corps, et sa réponse était: « ce que vous venez de décrire est une réalité sociologique. »

C’était un chef de file dans le monde chrétien, pasteur d’une très grande dénomination et professeur, et voilà ce qu’il avait entendu.

Ma réponse a été simple. Je me suis adressé à lui comme si je parlais à un athée. J’ai dit: « Je crois que Jésus-Christ existe et qu’Il est réel. Je crois aussi qu’Il vit dans Son peuple, et quand ce peuple apprend à vivre par Sa vie, il peut exprimer Christ de façon remarquable, livrant publiquement en spectacle les principautés et les autorités dans d’autres royaumes. Voilà ce que ce groupe de simples chrétiens avait découvert.  »

La conversation s’est  ensuite déplacée vers d’autres sujets.

Je raconte cette histoire, toutes ces années plus tard, pour faire une remarque.

Ça a été un moment à la Nicodème.

Pensez à ce que Jésus a dit à Nicodème.

« Jésus répondit et lui dit: Tu es le docteur d’Israël, et tu ne connais pas ces choses? En vérité, en vérité, je te dis: Nous disons ce que nous connaissons, et nous rendons témoignage de ce que nous avons vu, et vous ne recevez pas notre témoignage. Si je vous ai parlé des choses terrestres, et que vous ne croyiez pas, comment croirez-vous, si je vous parle des choses célestes?  » Jean 3:10-12

Juste parce que quelqu’un peut arborer un col romain, être le pasteur d’une église, se parer du titre de « Révérend », ou avoir un CV universitaire long comme le bras n’indique pas qu’il connaisse très bien le Seigneur.

Comprenez-moi bien. Je suis ami avec des pasteurs institutionnels et des professeurs qui ont une marche authentique avec Jésus-Christ et ils peuvent se rendre compte quand Christ oeuvre.

Mais malheureusement, il y a aujourd’hui beaucoup de Nicodème.

Ils peuvent avoir des doctorats. En théologie ou en ministère, mais cela ne vaut pas tripette quand il s’agit de connaître Christ, et avoir la vie du Christ qui vit en nous.

La situation aujourd’hui n’est pas différente de ce qu’elle était dans l’ancien Israël quand Dieu S’est incarné et a fait irruption dans l’histoire humaine.

Que la lignée des inconnus et pourtant perspicaces Anne et Siméon croisse, car ils avaient des yeux pour voir au sein d’une culture religieuse qui était aveugle.

Lisez Luc 2: 25-38 si vous recherchez des indications supplémentaires.

Conclusion. Ne vous laissez jamais impressionner par les dehors quand il s’agit de connaissance et d’expérience spirituelle.

Jésus de Nazareth était un ouvrier. Il n’avait aucune formation religieuse formelle, à l’instar des scribes et des prêtres de Son époque.

Les douze hommes qu’Il avait choisis n’en n’avaient pas non plus.

 

f.v.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s