Chuck Crisco, JEAN 3:16? QU’EST-CE QUE LA VIE ÉTERNELLE?

veJEAN 3:16? QU’EST-CE QUE LA VIE ÉTERNELLE?

 

Que vous ayez grandi à l’église ou non, il y a de fortes chances que vous puissiez citer Jean 3:16 de mémoire. Car Dieu a tant aimé le monde, qu’il a donné son Fils unique, afin que quiconque croit en lui ne périsse pas, mais qu’il ait la vie éternelle. (Jean 3:16) Comme la plupart d’entre nous, vous pensez probablement que cette vie éternelle est synonyme d’aller au ciel quand nous mourrons. Mais est-ce là la vérité?

 

Examinons le mot ‘éternel’ un instant. C’est le mot ‘aionios’. Helps Word Studies le définit ainsi: Mot de même origine: 166 aiṓnios (adjectif, dérivé de 165 / aiṓn (ère, avoir un caractère et une qualité particuliers) – singulièrement, semblable à l’ère (telle une ère), c’est-à-dire une caractéristique de l’ère (la qualité décrivant une ère particulière), (au figuré) la qualité unique (réalité) de la vie de Dieu dans le croyant, c’est-à-dire comme le Seigneur manifeste la vie En-Lui-même (tel dans sa demeure sans péché du ciel.) Il (aiṓnios) ne se concentre pas sur le futur en tant que tel, mais plutôt sur la qualité de l’ère (165 / aiṓn) auquel il se rapporte. Ainsi les croyants vivent dans « la vie éternelle (166 /aiṓnios) » maintenant, expérimentant cette qualité de la vie de Dieu maintenant comme une possession présente (notez le présent en Grec d’avoir la vie éternelle dans Jean 3:36, 5:24, 6:47, voir Romains 6:23.)]

Le mot « éternel » fait référence à une ère ou à une qualité vécue à une époque de l’histoire.

Mais ce mot en modifie un autre, le mot vie, ou zoe:

Mot d’origine: ζωή, ῆς, ἡ

Partie du discours: nom, féminin

Translittération: zóé

Orthographe phonétique: (dzo-ay ‘)

Définition courte: la vie

Définition: 2222 zōḗ – la vie (physique et spirituelle).

Ainsi la vie éternelle, dont nous pensions qu’elle signifiait ‘aller au paradis quand nous mourrons’, signifie réellement, la vie de l’époque et était déjà expérimentée par les croyants dans le NT.

Vous ne trouverez pas un verset qui dit que la vie éternelle et le ciel sont la même chose. Ce n’est juste pas identique.

Sur une note rapide, rappelez-vous que la période de la croix à l’an 70 est une transition de l’ancienne ère de la Loi à l’ère de la Nouvelle Alliance du Royaume. La fin de l’ère était la fin de l’ère de l’Ancienne Alliance où Rome détruisit Jérusalem 40 ans après la croix (en une génération).

QU’EST-CE QUI PÉRIT?

Eh bien, permettez-moi de proposer une définition supplémentaire, car il y a une énorme idée fausse au sujet de « périr ». Nous lisons de nouveau dans un texte ce que l’évangélisme nous a enseigné. Nous pensons que périr signifie enfer. (voir Dieu détruira votre âme en enfer)

Le mot périr n’est pas un terme spirituel, mais un terme littéral pour décrire la mort associée à ces Judéens qui mourraient dans les feux de l’an 70 s’ils ne faisaient pas confiance au Christ et abandonnaient la Loi de l’Ancienne Alliance avant qu’il ne soit tard.

Relevez les paroles que Yeshua leur adresse (à eux, pas à nous) les avertissant qu’ils périraient d’une mort littérale tout comme les autres:

Luc 13: 2 Jésus leur répondit : « Croyez-vous que ces Galiléens fussent de plus grands pécheurs que tous les autres Galiléens, parce qu’ils ont souffert de la sorte ? 3 Non, je vous le dis. Mais si vous ne vous repentez, vous périrez tous également. 4 Ou bien, ces dix-huit personnes sur qui est tombée la tour de Siloé et qu’elle a tuées, croyez-vous qu’elles fussent plus coupables que tous les autres habitants de Jérusalem ? 5 Non, je vous le dis. Mais si VOUS ne VOUS repentez, VOUS périrez TOUS ÉGALEMENT. »

Nous voyons la même chose dans Marc 4:38 quand les disciples étaient frustrés par Jésus parce qu’ils craignaient qu’ils ne meurent. Il n’y a ici aucun sens d’aller à un endroit appelé l’enfer. Ils craignaient de se noyer: et lui-même était à la poupe, sur l’oreiller endormi, et ils le réveillèrent, et lui dirent: Maître, ne t’inquiètes-tu pas de ce que nous périssons?

Alors, quelle est cette ÈRE PHYSIQUE et / ou SPIRITUELLE de la VIE?

C’est l’ère après la loi, après l’an 70. Les croyants auparavant l’expérimentaient déjà en abandonnant la fin de l’ère de la Jérusalem naturelle et du sacerdoce naturel, et ils goûtaient les pouvoirs de L’ÈRE À VENIR (Hébreux 6: 5). Nous vivons dans la période de l’histoire maintenant où « ils me connaîtront tous du plus petit au plus grand. »

Publicités

Celui qui est plus Grand

greater

10 septembre

Celui qui est plus Grand

« Vous, mes enfants, vous êtes de Dieu, et vous les avez vaincus, car celui qui est en vous est plus grand que celui qui est dans le monde. » 1 Jean 4:4

Jean déclare que, peu importe ce qui vient contre nous, Celui qui est en nous est plus grand. Peu importe comment vous vous sentez, ce que vous voyez, ce que vous entendez, ce que les gens disent ou ce que le diable fait. Peu importe si Lazare est mort pendant quatre jours et commence à sentir mauvais. Peu importe si la jeune fille décède avant l’arrivée de Jésus. Peu importe si les vagues sont sur ​​le point de faire chavirer la barque. Peu importe si Paul est lapidé et laissé pour mort. Lazare sera ressuscité, la jeune fille va être ramenée à la vie, et la tempête sera réduite au silence, et Paul prêchera à nouveau.
Le plus Grand est toujours plus Grand et le plus petit toujours plus Petit. Nous avons seulement un problème quand nous voyons tout le reste comme « plus grand » et Christ comme « plus Petit ».

Source: The Irresistible Kingdom [Le Royaume Irrésistible] par Chip Brogden

Il est suffisant

enough

4 septembre
Il est suffisant
« Or Jean, dans sa prison, avait entendu parler des œuvres du Christ. Il envoya ses disciples lui demander: Est-ce toi, celui qui vient, ou devons-nous en attendre un autre ? » Matthieu 11 :2,3

L’avez-vous trouvé déjà, et Il est suffisant, ou en attendez-vous un autre? Nous ne proclamons pas la prééminence de Christ parce que c’est une belle doctrine à croire; pour nous, c’est une question de vie ou de mort, parce que tout dépend de la question de savoir si oui ou non Jésus est prééminent. S’Il est prééminent alors Il est Suffisant, et il n’y a rien d’autre que Lui, et il n’y a rien à proclamer que Lui.
Pour Jean en prison, et pour nous, où que nous nous trouvions, Jésus dit: « Non, vous ne vous êtes pas trompés. Je suis Celui-là, mais je suis plus que vous ne pouvez l’imaginer, plus que vous ne pouvez oser rêver. Bénis sont ceux pour qui je ne serai pas une occasion de chute ».

Source : Lord of All [Seigneur de Tout] par Chip Brogden

Solutions célestes

20140602-140102-50462923.jpg

2 juin

Solutions célestes

« Mais vous êtes venus à la montagne de Sion; et à la cité du Dieu vivant, la Jérusalem céleste. » Hébreux 12:22

Tous les prophètes ont désigné Jérusalem comme le lieu où le Messie allait gouverner et régner. En surface, cela semble aller de soi. Le problème, c’est que la nature du Royaume est spirituelle, et donc l’emplacement du Royaume est également spirituel. Un royaume spirituel ne va pas avoir une capitale terrestre. Il n’aura pas non plus un temple terrestre, un sacerdoce terrestre, ou un roi terrestre. Il sera sur terre, mais il n’émanera pas de la terre.

Les problèmes terrestres ne peuvent pas être résolus avec des solutions terrestres. Les problèmes terrestres exigent des solutions célestes. Le fait que Jean a vu la nouvelle Jérusalem qui descend du ciel et son établissement sur ​​la terre, montre que c’est une chose créée par Dieu lui-même, bien au-delà de la maîtrise et du contrôle de l’homme.

Source: The Irresistible Kingdom [Le Royaume irrésistible] par Chip Brogden

Des pieds semblables à de l’airain

image
19 janvier

Des pieds semblables à de l’airain

« Ses pieds, semblables à de l’airain brillant, comme embrasés dans une fournaise … lorsque je le vis, je tombai à ses pieds comme mort« . Apocalypse 1:15, 17

Quand cet autre aspect du Christ fut révélé à Jean, il « tomba à Ses pieds comme mort. » Lors du dernier Souper, Jean s’était penché sur la poitrine du Seigneur et avait dîné avec lui. Dans ce contexte, cependant, il ne peut rien faire d’autre que de s’effondrer à Ses pieds.

Là à Ses pieds, nous découvrons qu’il y a une différence entre le Sacré et l’Humain; Celui qui vient d’En-Haut, et ceux qui viennent d’en bas; Celui qui est Esprit et Vérité, et ceux d’entre nous qui sont simplement chair et sang. Ses pieds sont de l’airain ardent. C’est Sa Majesté, et Sa justice. Cela L’identifie immédiatement comme Roi des rois et Seigneur des seigneurs, le Juste Juge, la Parole vivante qui discerne les pensées et les intentions du cœur.

Source: The Irresistible Kingdom [Le Royaume irrésistible] par Chip Brogden