Prier…

Prière.jpgDe quelque secte ou dénomination chrétienne que tu viennes, il t’a été enseigné une prière, celle qu’a dite le Seigneur Yeshua Lui-même, le Notre Père.
Excellente prière, requête parfaite.
Sauf… sauf que cette adresse au Père est datée, sortie depuis deux mille ans de l’inaccompli et quand elle demeurerait dans sa forme un parfait exemple, elle est caduque dans son esprit.
Car,
Certes, Notre Père est toujours céleste
Mais Son règne/royaume est déjà venu, et Il vit en Ses terrestres enfants
Sa volonté est effective sur cette terre comme aux cieux
Il nous donne déjà chaque jour notre pain, car la Bonne Nouvelle de la réconciliation en Son Fils n’exige plus de personne d’aller sur les chemins sans bourse ni argent
Il nous a déjà pardonné nos offenses en Son Fils qui S’est donné à la croix du Calvaire
… et quiconque a réellement conscience de ce pardon acquis gratuitement ne peut qu’exercer le pardon
Le Père ne nous tente pas, mais nous sommes amorcés et attirés par nos convoitises qui ruinent nos vies
Le mal nous environne et vole comme un oiseau au-dessus de nos têtes, c’est notre responsabilité de l’empêcher de se poser et de faire son nid sur nos têtes
Et quand le mal serait le Jour de Yah, ce Jour est venu il y a deux millénaires sur la nation qui encourait le Jugement
Oui, à Lui sont pour toujours toute gloire, toute puissance…
Une prière est un discours de création, et non d’itération récitée. On ne « récite » donc pas des prières qui ne disent pas nos mercis les plus abrupts, nos préoccupations intimes et nos requêtes propres.
Le Messie nous a donné le secret de la prière: prier en secret. Les prières spectacles, les prières-brouhaha n’ont de pertinence que pour les âmes engourdies et enivrées de religion.
Avec quels mots pries-tu?
Récites-tu les paroles d’un autre?
Le Père est celui de TOUS Ses enfants, toi y compris. Un théologien, un pasteur, un prêtre, un religieux de quelque acabit n’a pas plus l’oreille du Père que la plus modeste des âmes ici-bas. Prie avec tes faibles mots. Prie avec ton vocabulaire. Prie avec ta syntaxe. Prie avec ton coeur. Parle à ton Père. Fais-le librement en tout temps et en tous lieux.
La religion a prostitué, marchandisé, labellisé, droitd’auteurisé des « prières ». Dans l’intimité de ta chambre, le coeur à coeur avec ton Père te permet d’être toi sous la lumière de l’Esprit saint. Tu peux certes emprunter des mots, des expressions, des tournures qui ne sont pas de toi, mais reste toi-même, car si la religion transforme des « séquences de prières » en spectacle, devant ton Père, tu es nu(e), sans apprêt, sans fard…
Le Père n’est pas sourd et entend les adresses de Tous Ses enfants. Circoncis donc tes oreilles spirituelles et entend la réponse du Père. Car Il répond.
Publicités

Un Captif de l’amour

love

27 septembre

Un Captif de l’amour

« Moi, le captif dans le Seigneur, je vous prie donc… » Éphésiens 4:1

Être le captif du Seigneur signifie que nous acceptons la sentence de mort et sommes résignés à notre sort. Nous ne sommes pas prisonniers du Seigneur si nous continuons toujours de protester de notre innocence. Si nous ne sommes pas d’accord avec le Seigneur que le Moi est digne de mort alors nous retardons inutilement l’inévitable.
Si nous devons prendre la croix et être crucifiés, il est préférable de nous présenter à elle comme Christ l’a fait, laissant notre esprit entre les mains du Père, et inclinant nos têtes en paix. Alors buvons la coupe que le Père nous donne. Si nous luttons et protestons, comme les deux brigands, alors nous prolongeons seulement notre agonie, et les soldats devraient venir briser nos jambes. De toute façon, la Croix signifie la mort. Plus tôt nous nous abandonnons à elle, plus tôt nous trouvons la Résurrection.

Source: Embrace the Cross [Embrassez la Croix] par Chip Brogden

La Maison du Potier

potter

23 septembre

La Maison du Potier

« Tu es notre Père; nous sommes l’argile, tu es notre potier. » Isaïe 64:8

Une fois, je me suis rendu à un atelier de poterie et ai regardé le potier former un pot à partir d’une motte d’argile. Il démontra sa technicité et dans ses mains expertes le pot commença à prendre forme. Mais il y avait quelque chose qui n’allait pas, quelque chose était de travers. Je ne trouvai pas à redire, mais le potier si. Alors il écrasa tout cet ouvrage de nouveau en une masse informe comme si ce n’était pas un problème et recommença.
Remarquez qu’il ne jeta pas la boule au loin en disant qu’elle n’était pas bonne. Il ne blâma pas non plus la boule pour n’être pas arrivée à une forme correcte. Il ne se mit pas non plus en colère, frustré ou contrarié. C’était plus facile pour lui de recommencer avec la boule et de travailler avec elle jusqu’à ce qu’elle fût parfaite.
Eh bien, cela était encourageant pour moi! La boule ne pouvait pas vraiment faire quelque chose pour arriver à se trouver mieux, ou se rendre plus digne. C’était juste une boule, livrée aux mains du potier.

Source: Embrace the Cross [Embrassez la Croix] par Chip Brogden

Il doit croître, donc Il croîtra

Image

3 septembre

Il doit croître, donc Il croîtra.

« Il a plu au Père qu’en Lui toute la plénitude habitât. » Colossiens 1:19

Il faut qu’Il croisse, par conséquent, Il va croître, et Il croît. Il doit en être ainsi, c’est pourquoi il en est ainsi. C’est tellement simple. Il faut qu’Il croisse. Pourquoi? Parce que Dieu a ordonné que Christ doive avoir la prééminence en toutes choses. Il n’a évidemment pas la prééminence en toutes choses maintenant, et ainsi, Il doit croître jusqu’à ce qu’Il ait la prééminence en toutes choses.
Il s’agit d’un principe spirituel universel, car il est à l’œuvre en ce moment. Que vous le croyiez ou non, que vous le compreniez ou non, que cela vous plaise ou non, la Bible dit que cela doit être, et cela est.

Source: Lord of All [Seigneur de Tout] par Chip Brogden

Dieu va de l’avant

20140803-185001-67801946.jpg

3 août

Dieu va de l’avant

« Il faut qu’Il croisse. » Jean 3:30

Dieu ne va pas en arrière, mais dans le Fils et par le Fils, Il va constamment de l’avant. Christ doit croître. C’est la loi de l’Esprit de vie en Jésus-Christ.

Autant nous ne pouvons avoir la gravité sans avoir la loi de la gravité, autant il est impossible d’avoir la vie du Seigneur, sans avoir la Loi de cette Vie. Et la Loi de la Vie est que Christ doit croître.

Source: Lord of All [Seigneur de Tout] par Chip Brogden